Marc-André Dalbavie, Sonnets, Sextine-Cyclus

Aller en bas

Marc-André Dalbavie, Sonnets, Sextine-Cyclus

Message par gluckhand le Ven 7 Sep - 11:49

[/url][/img]

Merci à toi Fabiola de nous avoir rejoint et participé par ton post, car on se sent un peu seul parfois ici.Bon parlons de ce très beau CD de Dalbavie dont je suis fan de ses oeuvres en général,pour moi un très grand compositeur français.Aussi dois-je l'avouer qu'à la première écoute ,j'ai été un peu déçu, déception qui venait qu'on était assez loin de Diadèmes et d'autres oeuvres plus originales de ce compositeur,déception qui n'a pas duré bien longtemps après plusieurs écoutes et je trouve maintenant que Dalbavie a parfaitement assimilé et digèré ces vieilles et belles chansons françaises qui restent toutes un peu au fond de nous et de notre histoire , même si l'on peut se demander maintenant que qu'est vraiment notre histoire.Le Cd commence très fort avec les sonnets de Louise Labbé dont le compositeur était féru dès son adolescence, pas facile pour un compositeur vivant de vouloir faire revivre et exalter cette très belle poèsie sans tomber dans le kitch ou ressasser le passé, pourtant Dalbavie y arrive très bien avec une orgie orchestrale par moments et un sens de la construction ciselée par d'autres moments et la voix de contre-ténor de Yuiry Mynenko est sublimée par cette musique qui nous transporte dans des mondes différents qu'on semble déjà connaître et ou l'on a déjà vécu.Le livret composé de nombreuses explications du compositeur est à lire absolument et est d'une clarté exemplaire.Sextine-Cyclus est le pendant sérieux de la première oeuvre proposée, et là aussi la voix Jean-Paul Fouchecourt  fait merveille, avec une merveilleuse simplicité ,les chants sont basés sur des textes de troubadours et cela convient parfaitement à ses personnages du 13 ème siècle qui pour finir ne concluaient jamais leur affaire et restaient en suspens sur le plan sexuel.Réactualiser cette musique , la rendre aussi vivante qu'elle l'était pour l'époque et qu'il convient qu'elle soit,pour la notre ,tels sont les miracles de ce disque à écouter absolument.Dalbavie sait susciter en nous des regrets ,une envie de danser et d'aimer,et aussi une nostalgie dont on a toujours besoin ,c'est le fort et le propre des grandes oeuvres.

gluckhand

Messages : 172
Date d'inscription : 12/03/2014
Localisation : Amiens

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum