Ivar Frounberg

Aller en bas

Ivar Frounberg

Message par gluckhand le Dim 19 Aoû - 14:53

" />

ivar Frounberg
Un nom qui prête plus à rire qu'a s'ennuyer, un peu comme sa musique, qui est très agréable à écouter ,mèlant l'électro-acoustique à l'orchestre.Ce compositeur danois né en 1950, comme beaucoup de ses contemporains à puisé et s'est plongé dans ses racines musicales géographiques scandinaves,, avant de s'encanailler orchestralement  avec Morton Feldman et Xénakis .je n'ai qu'un seul CD de ce compositeur  et le résultat est assez captivant sans être génial .je ne vais pas répèter ce que Wikipèdia dit bien mieux que moi sur son oeuvre et sa manière de procèder.
https://en.wikipedia.org/wiki/Ivar_Frounberg
Il en ressort à l'écoute et surtout à la lecture , que sa musique est interactive et expérimentale et peut être combinée de différentes manières
"en 1989 il a composé la première à grande échelle, sa partition, "Que fait les sirènes chantent comme Ulysse a navigué?" qui est composé pour live-electronics et orchestre. La musique est volontairement ambiguë - son titre faisant référence à une énigme basée sur le douzième livre de Homere ,tirée de l' Odyssée : Si quelqu'un a entendu les sirènes chanté ,il n'est plus de ce monde  - sauf pour Ulysse , qui n'a jamais dit à personne ce qu'il avait entendu. Donc, il n'y a aucun moyen de savoir ce qu'elles  ont réellement chanté. Selon Frounberg, ce paradoxe décrit avec précision la manière dont la musique est expérimentée dans le monde médiatique actuel. Plusieurs parties de Que chantaient les sirènes alors qu’Ulysse naviguait? sont ouvertement structurés, permettant au conducteur de combiner différents éléments musicaux, le travail sera donc différent chaque fois qu'il est joué"
Je me méfie en général des programmes en musique ,car on peut attribuer tellement de choses et d'affectif à la musique que parfois, elle n'atteint pas son programme ou le dépasse et quelque fois le rate, mais c'est bien prétentieux de dire ça de ma part lol.Une seconde oeuvre pour accordéon "Other echoes inhabit the garden" est assez jouissive et montre bien toute la richesse des vents et des percussions dans la musique contemporaine.
"Mutiple forms" a des origines varesiennes ,avec la sirupeux d'un accordéon évoluant dans un magasin de porcelaine ,le tout éclatant dans des conglomérats de vents et de cordes,on pense  à Bussotti, bref un beau moment.Bref un compositeur à découvrir même si sa musique y perd un peu de ses origines danoises pour rejoindre le grand melting pot livre audio de la musique contemporaine.

gluckhand

Messages : 188
Date d'inscription : 12/03/2014
Localisation : Amiens

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum